C’est très en vogue dans les grandes boites, ça amuse tout le monde, ça rassemble les foules, les petits se mêlent aux grands (n’y vois rien de cochon là-dedans… ) ils appellent ça « la cohésion de groupe ». (Ou d’équipe)

Ça passe la journée entre collègues qui ne se côtoient pas forcement dans la semaine de boulot (pas qu’ça à foutre !), ça apprends à se connaitre, à se découvrir « tin ! il est pas si con le chef de service en fait ! » (ou le contraire !!)

C’est tout nouveau chez nous, ils ont déjà fait ça l’année dernière, ça se passe sur le lundi de pentecôte, et tout le service enfance est réuni (une bonne trentaine de nanas !!) …Enfin sauf nous, les atsem !! L’année dernière on a pu y échapper !! Et je ne te raconte même pas comment on était contentes de savoir qu’on avait loupé la « journée château gonflable » !! Oui oui… Notre chef de service avait loué un château et hop on saute, on s’éclate… Je ne suis pas une vieille aigrie (pas toujours) mais si j’ai envie de sauter dans un château gonflable, j’y vais avec mes gosses, pour le délire… Mais pas avec les collègues de boulot quoi… (quoi qu’il en soit on ne saute pas avec ses collègues de boulot…No zob in job ! amis de la poesie bonjour !)

Mais la chef a mal pris que nous on ne participe pas à la…sauterie ! Du coup cette année, sur notre annualisation elle a noté que le jour de pentecôte on travaille 7 heures… Tu vois l’astuce ? Aucun jour de congés, récup ou autre ne sera accordé… (à part un arrêt de travail, mais je suis même pas capable de me chopper une gastro moi !) On DOIT participer à la journée de cohésion !!

Nous, les atsem, les irréductibles, on a tenté le coup « on a du taf, si tu veux, nos 7 heures on les fait à l’école, même s’il n’y a personne ! » Mais non !! La chef veut pas !

L’avantage c’est que ça ne sera pas château gonflable cette année !! J’avoue que j’ai eu peur d’une journée accrobranches…Là c’est simple, je passe ma journée à crier (de peur !) Ou journée spa avec massages…Tu ne me touches pas toi ok !!!!! (Qui c’est qu’à dit que j’étais aigrie là ?!)

Nan ! Cette année ce sera « journée sur une île ». Pas déserte, je te rassure, quoi que si y’a que moi sur l’île…Cohésion avec soi-même, c’est une idée non ?

Une île. Ceux qui savent d’où je suis (si tu ne sais pas, lis mon pseudo t’auras l’indice ! ….83 n’étant pas mon âge…malgré les apparences !) savent qu’à cette époque mon île est loin d’être déserte !! Ah ! et si tu connais le coin, il ne s’agit pas de l’île naturiste (remarque, ils auraient pu ! Là au moins on se serai connues sous toutes les coutures mdr !! )

J’attends mon invit’ officielle, mais, on part en bateau (oui parce qu’à la nage ça fait loin…Quoi que ça rapproche ça aussi…Surtout ceux qui ne savent pas nager avec ceux qui savent !) le matin, pour revenir le soir. Entre ça, plage (sans blague !), balade et d’après la rumeur publique, du paddle !!!!

Alors là !!! Déjà la plage ça me fait grincer des dents (et des fesses quand le sables reste coincé ! …ça c’était ma minute chic et charme, t’as remarqué !) mais le paddle !!!! Moi quand je plonge faut que je me bouche le nez alors comme qu’on fait là ?! Puis d’abord je plonge plus depuis l’école primaire moi ! Depuis que la vieille bique de maitre-nageur m’a poussé à l’eau alors que je pleurai parce que j’avais peur (on savait être psychologue dans les années 80). Puis j’ai peur c’est tout !!! J’veux pas ! Bon ok, on va pas me foutre sur un paddle de force ! Si je veux pas j’en fais pas…Mais même !

Alors j’ai tenté le sms pleurnicheuse à ma chef (mais pas trop, j’ai des ambitions pro moi) « j’ai pas envie de me mettre en maillot devant tout le monde ». Très psychologue (pff elle aurai dû prendre exemple sur les années 80 du coup) elle m’a répondu « c’est pas grave, t’es pas obligée ! On sera tous ensemble c’est l’essentiel » Hé merde !!!

On en parle que dans le service jeunesse, il y a une forte majorité de petites jeunes fraichement embauchées avec le bafa, moyenne d’âge 20 ans (putain…), sans enfants donc au ventre plat comme moi je n’ai jamais eu (ouais bah hein !), et aux seins tout aussi plats (ça a pas de rapport mais je voulais le dire ok ! Faut bien que je leur balance un défaut merde !)

On en parle qu’elles gloussent toutes d’excitation à l’idée de s’essayer au paddle…

On en parle que dans ma tête, deux options s’offrent à moi ! Première option, je ne me mets pas en maillot, et je sue comme un cochon toute la journée (finalement c’est cochon comme idée alors !), je brille et transpire, ridiculeusement habillée alors que tout le monde est en maillot. Je garderai à jamais (j’exagère si je veux !) les marques de mon short (putain j’ai pas de short !) et de mon tee shirt… Je serai probablement le nouvel emblème du service « Calimero notre écrevisse vanille fraise ! »

Deuxième option, je me mets en maillot. Evite les regards (que je vais interpréter c’est suuur !) des jeunes fines filles sur moi, me sentir baleine échouée sur le sable, incapable de me lever pour aller courir façon Pamela Anderson dans l’eau…En même temps pourquoi j’irai courir avec une bouée de sauvetage et mes gros tétés qui ballottent dans tous les sens ! Je ne suis même pas blonde alors !!

En plus quand je suis stressée je ballonne, donc je vais être toute gonflée du bide ! (Memo à moi-même : éviter le maillot rouge, pour ne pas faire un rappel à Pamela et ne pas servir de point de repère aux nageurs égarés « les gars ! on se repère à la grosse bouée rouge pour rentrer sur le sable ! –Mais m’sieur c’est pas une bouée on dirait… (plissement des yeux) mais oui msieur, c’est une femme ! Je vois des cheveux ! » Si tu cherches un scénariste de film appelle moi, je peux aider !!)

Alors oui ! Je vais à la piscine ! Mais j’y connais personne, en tout cas personne ne me connait habillée et du coup ne sait ce que je cache (des bourrelets !!) et je complexe moins, y’a pas que des canons de la mode et en cas de coup de mou, je regarde une nana avec un bonnet, un pince nez et des lunettes, je trouve sans soucis, ça me rassure !

Donc voilà, tu as compris, je sais ça depuis hier, nous sommes mercredi, le jour J. c’est lundi…J’ai 5 jours pour me faire les pires films de ma vie dans la tête ! Je lutte, mais chassez le naturel…. Hier j’étais vidée, vannée, tant j’ai cogité ! Et c’est pas fini…

J’ai espéré une tempête de fou pour lundi…Mais avant qu’on monte sur le bateau hein (putain et si on coule !! Mourir avec des collègues de boulot !! Oh mon diiiiiiieu). Une grève des mecs qui conduisent le bateau !! Une interdiction de prendre la mer pour invasion massive de requins !!

Pfff, je vous jure qu’être moi c’est epuisant… Mais le pire, c’est que, je suis quasi sûre, que ça va être une super journée ! Faut juste que je lâche, je me lâche ! Que je me laisse aller (que je me l’ai salé ! Pour la journée en mer c’est pas mal ça non ? non ok ça va !)

Alors j’avais besoin de t’en parler ! Tu vas me faire rire de moi j’en suis sure ! (même si en me relisant j’y arrive très bien toute seule !)

Allez, je positive. Je vais faire de trop belles photos ! Je vais m’émerveiller de tout…sans regarder les cuisses fines de mes collègues…

Et ne rien louper pour tout venir vous raconter !!!!!!!! J’ai hâte finalement, rien que pour ça !