Je sais bien qu’il y a des métiers pires…Des personnes qui bossent plus, font plus d’heures, ont plus de responsabilités…Je sais je sais…Sauf que là j’ai envie de me plaindre moi alors je vous plaindrai un autre jour, égoïste que je suis !

Nous, ATSEM avons un statut professionnel très bâtard. Pas vraiment d’attributions fixes. On est officiellement au service des enfants et officieusement au service des enseignants… On gère pas mal de trucs…On aide même les instits a faire des évaluations. On peut être amenés à gérer une classe à nous toute seule. Surtout moi qui suis atsem de directrice. Elle doit s’absenter pour répondre au tel ou gérer un problème et hop “Calimero jte les laisse”! Puis moi, elle prend son temps hein…(quand je pense qu’il y a des matinées où j’ai même pas le temps d’aller faire un pipi tranquille moi!) Heureusement que cette année ma classe est sympa et que j’arrive à les tenir!

Tiens un exemple! La semaine dernière on fait un exercice d’alerte confinement. L’alarme sonne, on se regroupe dans une classe. Tout fermé. (moi je coupe les compteurs électriques…Et flippe à chaque fois de me prendre une châtaigne!) Jusqu’à ce que l’alerte soit levée. C’est en cas d’attaque chimique ou autre. Le policier municipal et un gendarme sont là pour voir si on n’a besoin de rien et si on fait tout bien (en même temps s’ils sont là ce jour là, vu qu’ils vérifient de dehors ils sont morts mais bon…) Ma classe est regroupée dans celle d’à côté (que l’on ne traverse pas par l’extérieur hein). Une fois l’alerte finie ma maîtresse annonce à nos 24 titis “Bon, les enfants, vous suivez Calimero elle vous ramène en classe” Ah ok! Alors déjà t’aurais pu m’en parler, limite me demander…Et elle rajoute “Calimero tu t’en occupes, je vais voir le policier et le gendarme” OK…BAh écoute je gère alors… Retour en classe, regroupement et discutions avec les petits, un peu perturbés, excités après ce petit moment étrange dans la vie d’un écolier… Je meuble, je parle beaucoup, je réclame le silence, je pose des questions…Et ah! La porte s’ouvre Maîtresse rentre…avec gendarme et policier.. “calimero tu les fais gouter je reviens…” Ah…C’était juste un passage en coup de vent dans ma classe…ok…je gère…Sauf que le placard à gouters est dans la pièce d’à côté…Que si j’y vais j’ai plus les titis sous les yeux…Bon…Je joue avec la carotte et le bâton “si vous voulez gouter il va falloir être super sages! Je vais vous chercher un gouter..Si vous n’êtes pas sages on ne pourra pas gouter, à vous de voir…” J’ai vite fait, je les ai laissé et ouf ils ont été sages!

Discutions à propos du gouter “c’est quoi?” et “y’a quoi dedans” etc etc…oui, je la fait pédagogique en plus… Bref, on goute, ça se passe très bien. Et les enfants des autres classes commencent à sortir en récré…Bon, je vais pas attendre le retour de madame la directrice, je décide qu’on sort. Sauf qu’il ne fait pas encore très chaud et qu’il faut qu’on s’habille… Et qu’ils ne sont pas tous au point pour mettre leur veste à l’endroit et l’attacher…Allez! J’m’y colle. Environ 24 fermetures éclair, des vestes à retourner et des litiges de “ouaiiiiiis il m’a pris ma veste” ou “et moi je met quoi maman m’a pas donné de veste! j’en ai paaaaaas!!!” Se souvenir en maternelle de dire “mettez vos vestes…SI vous en avez!! Sinon n’en mettez pas!!” si si j’vous promet! Faut le dire!

Et hop j’ai lâché mes p’tits amours dans la cours! Ouf! P’tit coup de balai dans le coin regroupement histoire qu’ils ne se roulent pas dans les miettes au retour de récré ou qu’ils ne les bouffent pas (si si!) et là, hop, Madame Maitresse revient “tu les as fait gouter?” (Bah vu que tu me l’as dis…Moi je suis bête et disciplinée hein) “oui oui…” je réponds poliment (pour pas dire connement! Parce que j’ai décidé que ma vie serai zen et positive!) Et là, elle me dit, le plus naturellement possible et limite sur un ton critique au possible “t’as pris la photo?” (oui parce qu’au moment du gouter on prend en photo le petit qui a mené le gouter avec ce qu’il a menè pour mettre dans les cahiers de vie) Alors là…J’ai pas pu me retenir (et encore j”ai parlé poliment toujours! zen mémère on t’a dit! ) “bah tu sais, j’ai du les laisser pour aller chercher le gouter, j’ai du aider à distribuer, gérer les disputes alors la photo j’avoue non, même pas j’y ai pensé tu vois!” eh bien ça ne l’a pas perturbé…Elle a fait son air dédaigneux et m’a dit (sans même me regarder) “ah…Bah écoute tant pis” OOooh comment j’avais envie de lui foutre l’appareil photo dans la tronche…ou ailleurs mdr!

je devrai peut être essayer les pétards moi…

J’en ai des tas des histoires dans ce style. Tous les jours! Hier j’ai fais un panneau collectif avec eux. On devait coller des p’tits bouts de papiers pour faire des arbres “tu gères comme tu veux” qu’elle me dit. Alors je fais comme moi ça me plait. Les petits ça leur plait aussi alors basta. ça c’était le matin. L’après midi elle me sort “j’aimerai que tu reprennes le collectif avec eux parce que les arbres ne sont pas assez fournis”  (en même temps c’est dans la savane et je n’ai jamais vu de grosses touffes vertes dans les arbres mais bon…Après tout qui je suis pour m’y connaitre en savane moi…Les gâteaux savane à la rigueur mais c’est tout hein!) ah ok…Bah moi je trouvais ça bien mais bon…Et elle leur explique ce qu’ELLE attends du panneau “ce matin un groupe a fait les arbres avec Calimero. Mais vous allez y retourner, parce que ce n’est pas ce que JE voulais, c’est trop vide, c’est pas beau, moi je veux ça…” et elle leur explique…Bah je suis désolée mais quand le soir elle m’a dit “c’est mieux les arbres comme ça non?” j’ai pas pu répondre…J’ai regardé les arbres…et j’ai pas répondu…J’avais pas envie là…

Alors là, j’y reviens encore, je dois rendre mon auto évaluation demain et j’y arrive toujours pas…J’aime mon boulot pour les enfants et ce kif qu’ils me donnent, même quand ils m’agacent et les “Calimero j’ai un secret à te dire…je t’aime” ou les “moi je adore toi” me font aller au travail le matin avec le sourire…Le reste me pèse beaucoup. Je ne veux pas être instit, je ne prétend pas en avoir les compétences, mais j’aimerai juste de la considération moi! Merde de l’amour les gars! de l’amour !! ou juste un “c’est bien ce que tu fais” et “merci”

Ma copine/Voisine/amie a raison…Ce n’est pas mon métier que je n’aime plus, c’est la manière dont on me demande de le faire…Steph tu as tout compris et du coup tu m’as ouvert les yeux! J’avais pas capté, je pensai que je n’étais pas faite pour être atsem…MERCi

Et vous, côté boulot, vous en êtes où? (allez auto eval pour tout le monde MDR)