Auto évaluation

ça fait 22 ans que je travaille en école, ça fait 6 ans que je travaille dans cette école là, dans cette mairie là et jamais de toute ma carrière (punaise ça fait bien “carrière” alors que bon…bref!) je n’ai été évaluée. Bien sûr j’ai eu des briefing et débriefing, des “fais ci” ou “fais pas ça”, des “si j’étais toi” ou “moi je ferai pas comme ça” mais jamais la chef m’a reçu entre 4 yeux pour me dire ce qu’elle (ou il remarque!) pense de mon travail. Je suis pas très fan du “si j’te dis rien c’est que ça va” moi faut qu’on me flatte…J’ai été bercée trop prés de Louis de Funes “Mon bon Blase, Flattez moi!” (si t’as pas les références tu sais pas ce que tu loupes!)

Cette année, notre municipalité à décidé de se mettre au diapason de pas mal d’autres et nous évaluant annuellement… La chef est allée voir nos instits respectifs “je n’ai entendu que des éloges” Bah alors on en reste là?! Hé bien non! Me v’la, ainsi que mes copines, convoquée dans le bureau de la chef mardi, pour mon évaluation.

Moi, finalement, je m’en fous de me faire évaluer…Surtout après qu’on m’ait dit “j’ai entendu que des éloges”..Je suis là, j’écoute, je fais oui oui de la tête et hop tchao à l’année prochaine! Moins je parle et mieux j’me porte! Si!! jte jure!!

Mais ça aurai surement été trop facile non? Alors la chef elle nous a donné du “travail” pour cet entretien de mardi, un dossier d’auto évaluation…

Auto évaluation!! Auto quoi!! Auto école j’avais déjà du mal, au loto moi je joue pas (ouais elle est plus subtile celle là! ) mais auto éval quoi!! Moi! M’évaluer moi!!! Alors quoi… Je vais dire “oui m’dame moi je suis la best atsem in the world!” nan c’est pas mon genre hein… Y’a plusieurs thèmes, je vous les dis (si ça se trouve vous pouvez m’auto évaluer mdr)

Mes accomplissements. Alors je vais dire quoi là…Celui des titis je comprends, “je fais plus pipi à la sieste” mais moi j’peux pas dire que ça me concerne hein! (et heureusement y’a pas de culottes de rechange à ma taille…C’est une petite qui m’a dit ça un jour!) “Je dis merci quand on me donne quelque chose” ça ça fait plus de 40 ans que je fais…”j’ai appris à écrire mon prénom” mouais…En tout cas c’est pas le cas de la mairie! ça fait 6 ans que j’y suis et 6 ans que sur mes papiers mon prénom est écrit avec un Y à la place du i. Je dis rien parce que j’adore lol mais bon…

Non, j’avoue je sais pas ce que j’ai accomplie moi cette année…

Mes gratitudes. Heu…Pas vraiment les remerciements de la maitresse hein…Faut pas pousser mémé quand même.. Pas non plus celui des parents…Enfin si, j’ai noué de jolis liens avec quelques mamans, mais ça ne date pas de cette année…Ai je le droit de dire “l’amour que je vois dans les yeux de mes petits quand ils me regardent” ou “les câlins qu’ils viennent chercher quand ils sont trop fatigués ou on un gros chagrin”, les “je adore toi”?  Ou quand l’instit me laisse la classe seule (j’ai pas le droit!!) et que je raconte une histoire aux titis, qu’ils se marrent en me voyant faire des voix de sorcière ou d’ogre qui va les gober tout cruuuu ou faire des grimaces!

Mes apprentissages. Ah…J’ai appris à dire non…Mais c’est pas vraiment le job de l’atsem lol, j’ai appris à faire abstraction de la sale tronche que tire mon instit quand elle est de mauvais poil et me parle comme si j’étais une gamine de 3 ans…J’ai appris que je ne serai pas atsem toute ma vie lol mouais! pas très pro…Ah! Puis j’ai appris à m’écouter MOI et à m’aimer (un peu plus chaque jour) mais ça on s’en fou à la mairie non?

Mes difficultés vécues. Me lever quand j’ai eu des insomnies et aller bosser…Mouais…Être aller au travail avec une migraine…Mouais…

Mes fiertés. Me regarder dans le miroir et ne plus me dire “putain la sale gueule que t’as” lol

Mes faits marquants. Alors là… je sèche…

Mes priorités à venir (objectif) Bah passer un concours pour partir ailleurs…Gagner au loto pour m’acheter une ferme en Bretagne ou ailleurs et élever mes biquettes sans me faire emmerder (mais je joue pas au loto alors je suis pas prête de partir! Puis je suis de plus en plus sociable et j’aime ça alors je sais pas si j’irai m’isoler …) Pousser mon instit dans les escaliers pour avoir la paix un ptit moment…Roh mais non!! quand même j’suis pas comme ça (puis on n’a pas d’escaliers à l’école mdr)

Ce que je veux améliorer et comment (formation ou autre). Ah cette case là j’y ai répondu! “J’aimerai approfondir mes connaissances en psychologie. Savoir agir et aider au mieux les enfants “différents” ou juste difficiles” ça me tient à cœur ça! Je rêve de travailler avec des enfants dit différents pour lesquels je serai vraiment utile. Et si je décide de rester avec les enfants je veux travailler avec et pour eux. Ce projet là je l’ai depuis…3 ans au moins…si ce n’est toute ma vie en fait quand j’y pense…

Mes perspectives d’évolution pro et vœux. Là…Je ne connais aucun évolution pro au grade d’atsem…Atsem en chef! Atsem de direction!

Et pour finir on a “je commence à…” (en avoir ras la casquette de ce questionnaire…), “je met fin à…” (mes réponses à la noix), “Je continue à…” (aller bosser et pas emmerder le monde!)

Nous sommes samedi, j’ai 6 jours pour remplir mes cases (déjà que quelques unes chez moi sont vides mouhahhaa) Et l’année prochaine ça sera pareil! Non mais oh!

Vous avez ou connaissez ça vous? L’auto évaluation? Comme être assez objective pour s’auto évaluer quoi?!

 

Les émotions

Qui n’a jamais entendu, depuis son plus jeune âge “tu vas pas pleurer quand même?!” ou ne s’est senti scruter, observer pour voir si la larme aller perler… Même nous, les parents on a tendance a dire a nos gamins de pas pleurer pour “n’importe quoi”. C’est pas qu’on veut pas qu’ils braillent à tout va (même si nos oreilles nous remercieront plus tard….Parce que t’as déjà vu des oreilles parler peut être toi?!) c’est juste qu’on ne veut pas les voir malheureux. Alors finalement on se protège un peu nous de leur chagrin en leur demandant de ravaler les larmes…Mais est ce que c’est bon?

Moi, par exemple (oui parce que comme c’est mon blog je parle de moi si ça vous dérange pas…puis je suis celle qui me connait le mieux non?), j’ai eu l’enfance que j’ai eu (le passé est le passé et il est passé, avalé et digéré ou vomi selon lol), mais j’ai dû garder toutes mes émotions bien enfouies! Pas faire de vagues surtout! Pleures pas Calimero, ça fait pitié là. Sois pas en colère Calimero c’est pas bien de crier et d’affirmer ce qu’on veut ou veut pas! Montre pas que tu aimes Calimero, tu vas te faire écrabouiller, c’est une faiblesse l’amour! Sois pas zen Calimero, on va te prendre pour une molassonne ou une droguée!! Fais toi discrète et toute petite Calimero (merde je fais déjà péniblement 1m55 z’allez pas me faire ça en plus quoi!) faut pas qu’on te remarque plus que les autres! Caches ton corps Calimero, on va te prendre pour une allumeuse et puis de toutes façons t’es tellement …quelconque!

Je suis restée longtemps en me présentant moi même comme une handicapée du sentiment. Y’a un moment même où je me suis dis “Calimero toi t’as pas de coeur”. (Attention je suis pas là pour me plaindre et encore moins me faire plaindre! Je suis là pour dire que tout va tellement mieux!)

Faut pas pleurer, faut pas rigoler trop fort, faut pas parler ça dérange…Bah du coup moi j’étais transparente. J’parlais pas (heureusement que j’écrivais hein!) J’étais si discrète qu’on ne connaissait même pas mon prénom (remarquez vous non plus mais c’est parce que je le veux bien hein!)

Et un jour (une femme…dont le regard vous frôle…heu pardon! ça c’est Florent Pagny c’est pas moi!) Donc un jour, j’ai enfin ouvert les yeux! Le réveil (ou l’éveil) a commencé il y a un peu plus d’un an. Je me suis aperçu que rire fort ne fait pas fuir, au contraire! Que j’ai droit de faire la couillonne sans passer pour une conne! Que parler aux gens enrichissait les relations sociales (les quoi?!)

Alors j’ai tenté d’autres trucs! J’ai été un peu plus femme…Oui parce que mes amis, je trouvais que le mot femme ne me correspondait même pas!! Encore aujourd’hui ça me fait un ptit truc quand je l’écris oh! Je ne suis pas passée pour une allumeuse ou une chaudasse…Personne ne m’a jamais dit “Oh Calimero change de tenue parce que là, t’es vraiment trop grosse pour ça!” En même temps je fais gaffe à ce que je met hein…Et puis je suis pas sûre qu’on me dirait ça…Mais en même temps jm’en fous! J’ai dis ce que je pensai, quand j’ai mal, quand j’ai peur, quand j’aime, quand j’aime pas, quand je sais pas…

Le réveil de ma force (star wars a eu le sien, j’ai le mien et toc) a commencé et croyez moi il n’est pas prêt de s’arrêter!

Vous voyez, chaque année nous allons aux carrières de lumières aux Baux de Provence. Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’une carrière de chéplukoi, dans laquelle ils diffusent sur les murs et les sols des œuvres de peintres, le tout en musique. C’est magnifique, le thème change chaque année, et je veux y aller a chaque fois. L’art me touche (musique, écriture, dessin etc etc) et dans cet endroit, je sais que je vais être touchée en plein cœur. La musique, le son qu’il s’en dégage, et les peintures me mettent les larmes c’est systématique…L’année De Vinci et les peintres de la renaissance a été la “pire” émotionnellement! Si je n’avais pas craint les regards (je n’avais pas encore amorcé le réveil) j’aurai pleuré comme une gamine! J’ai pleuré mais retenu les sanglots…ça c’était De Vinci et les maitres de la renaissance. C’était en 2015

Cette année j’y suis allée sereine en me disant que si je devais pleurer, sangloter ou chialer comme une merdeuse je me gênerai pas! Que j’allais pas me brider pour les autres, me gâcher mon plaisir ou masquer mes émotions…De toutes façons, objectivement, personne ne regarde personne…En quand bien même, jm’en fous! Aujourd’hui je pleure devant un film si je veux (ça m’est arrivé y’a pas longtemps et c’est dramatique je sais plus lequel mdr), une chanson, un compliment, un bouquin! Si j’ai envie de pleurer je pleure et pis c’est tout quoi! Je ne retiens plus rien!! Ouverture des vannes!! (et j’ai 40 balais de retard d’émotions alors faites gaffe!)

ça n’a pas été aussi intense que De Vinci, donc j’ai pas chialer lol (je pleure quand même pas pour rien hein!) dommage j’avais envie moi! Je voulais tester mon nouveau pouvoir! A un moment, oui j’avais les larmes aux yeux…la boule dans la gorge…ça doit remonter de mes origines Espagnole en entendant un air de flamenco. Mais bon, j’ai pas vécu l’émotion tant attendue!

Mais c’est pas grave! Ce que je sais aujourd’hui c’est que j’ai le droit de pleurer, de rire fort, rire aux éclats, rire aux larmes, de dire j’aime, j’aime pas, je veux, je veux pas, parles moi, tais toi, je me sens belle, je me trouve moche, je m’aime etc etc

Laissez parler vos émotions les amis, c’est tellement bon!! ça fait du bien!! Et même si ça dérange eh bien c’est eux que ça dérange, c’est leur problème, à eux de le gérer! Nous on va bien! On vit!!

Pleure si t’es triste, si t’es trop heureux, si t’es ému, surpris…. Vis les émotions, y’en a des tas et ça rends vivant! Oui oui, jvous jure! Dites le a vos enfants! On se laisse aller les amis! Laisser aller! C’est comme ça qu’on nous, qu’on vous aime! (si c’est pas comme ça c’est qu’on n’est pas entourés des bonnes personnes!) Et la vie est trop courte pour ne pas vivre pleinement ce que l’on ressent!

Internet et les lourdingues

Je ne parle pas pour Instagram, de toutes façons je m’y appelle Calimero, ce qui est un pseudo unisexe, et même si on regarde mon profil, Chris aussi peut bien être unisexe. Et, c’est pas pour vous jeter des fleurs les amis mais il me semble qu’il y a moins de lourdingues ici que sur Facebook…J’ai fait de très jolies connaissances ici, vraiment…Bref!

J’ai aussi un compte facebook, avec mon vrai prénom (féminin) et ma vraie photo (féminine..je crois mdr) Je ne suis pas top modèle, je vous rassure, et ma photo est tout ce qu’il y a de plus simple, je ne fais pas de bouche en cul de poule, on ne voit pas mon soutif, rien, pas un téton qui dépasse! Mais il semblerait que pour certains être juste une fille soit la porte d’entrée vers un univers fantastique (ce qui est vrai pour ceux à qui je laisse ma porte ouverte mouhahahaha). Si en plus vous mettez des commentaires ou des simples “j’aime” sur des pages pseudos spirituelles ou romantiques bim! il en tombe 10 d’un coup!!10 quoi me direz vous? Eh ben 10 demandes d’ajout d’amis…de mecs! Pour me marrer, et parce que des fois des noms réapparaissent avec des photos différentes, je ne les supprime pas, je les garde, sans les accepter! Quelle belle brochette de mecs!! Ah ça, ils sont beaux (enfin plus ou moins) en photo avec leur beau toutou, leur matou, des enfants ou…leurs abdos tendus…le plus naturellement possible bien sûr hein!! Quand on clique sur le profil y’a pas grand chose, ils sont militaires depuis 3 jours, auto entrepreneurs en Suisses depuis 1 semaine etc…Riches et intelligents, qui puent la testostérone rien qu’en quelques mots! Mais ce qui est inévitable, systématique c’est qu’ils sont célibataires et que j’ai un gros panel de veufs!! Oui!! Faut croire qu’un homme malheureux qui se trimbale une tristesse depuis son veuvage ça fait vendre! ça rends plus romantique…Ma foi…

ça fait pas mal d’année que je traine sur internet et j’en ai rencontré des “choses”..Enfin de gens! Heureusement il y a des perles, ceux qu’on sait qu’on oubliera jamais, puis y’a les autres…Il n’y a pas longtemps mon amie Hollandaise à carrément vu un type se tripoter le spaghetti (oui je pense que ça devait avoir cette taille hein ma copine! mdr!!!) en direct rien que “pour elle”. Non mais on va où quoi? Quelle nana prend son pieds en voyant juste une main et un….une…enfin, vous m’avez compris hein! Autant se mater un film de cul non?

Nous, les filles ont fait pas ça…Si? Bon en même temps c’est moins…visuel pour nous!

Quand j’étais plus jeune, j’ai aussi eu mon lot de zizis en gros plan (et valait mieux le gros plan croyez moi), de masturbations, de déclarations d’amour enflammées alors que j’ai juste dit “salut, on se connait?”. Aujourd’hui j’en rigole mais je me dis quand même que quand on est en manque d’amour et de reconnaissance ça doit être un vrai piège a filles…Celles qui sont vraiment mal parce qu’à moins il m’en faut beaucoup plus mais ça j’vais pas leur dire hein! Ils n’ont pas besoin de savoir, ils ne m’intéressent pas! M’en faut plus moi pour atteindre mon cœur non mais oh (mon cerveau et mon coeur sont très (trop) liés!!

Bref, moi je me marre et je garde ma collection facebook de mâles sensibles aux abdos huilés, et quand j’ai le moral dans les chaussettes, je les regarde et je me dis “bah oui quand même, je suis pas si moche, je plait à eux!”…Non, je vous rassure je déconne!! Je les garde juste pour vérifier jusqu’où vont leur vice…ça me fait rire… C’est si pathétique!

Vous avez ce genre de personnes qui vous tournent autours vous? Et vous messieurs, vous avez des demandes de nanas aux tétés fermes qui débordent?

Je le répète, j’ai quand même rencontré de très très belles personnes! Et celles ci rendent les lourdingues du net encore plus lourdingues!! Et font tellement du bien! Mes plus belles amitiés sont nées grâce à internet et je n’ai pas honte de le dire!  L’intensité d’une rencontre peut être très forte, peu importe le lieu non? A nous après de conforter et de rencontrer en vrai…ou pas. (ça n’a finalement pas tant d’importance)

Calimero et le sport

On ne peut pas dire que ça rime vraiment bien Calimero et sport…Et franchement je comprends pas pourquoi! J’ai essayé, je vous jure! Mais non, ça marche pas!

ça a commencé au collège, je n’étais pas une ado svelte et athlétique ok, mais je donnais de ma peau, ou plutôt de ma sueur pour y arriver! Je souffler comme un bœuf pendant que les copines couraient en gloussant comme des dindes et jacassaient comme des pintades (ouais je suis très bestiale aujourd’hui). Le pire c’était monter à la corde, la vraie catastrophe pour moi, mon popotin refusant de monter cette foutue corde! (en même temps quel est le couillon qui a eu l’idée de se dire “tiens si on accrochait une corde au plafond et qu’on monter pour voir ce que ça fait?!”) Même le prof a essayé une fois de me pousser mais “non monsieur j’ai le vertige” Mon œil oui…ou plutôt mon cul qui veut pas monter! mdr! ça montait pas ça montait pas!

Je me souviens une fois on a eu un cycle rugby féminin au collège! Le prof de sport a vu en moi “la” joueuse par excellence. La force, le coté balèze (qui qu’a dit “grosse”?!) il n’a vu que moi cet idiot de prof “Calimero pour la mêlée tu es devant! Et tu pousses!” Ah ouais j’ai poussé mes amis! Mais j’étais pas la seule à pousser! Même qu’ils poussaient tous avec et sur moi!! Au final, tout le monde était parti de cette foutue mêlée que moi j’essayai de me relever, de sortir l’herbe de ma bouche et démêler mes cheveux pour voir vers où je devais courir! Croyez moi, plus jamais je n’ai voulu faire de rugby!

Néanmoins j’aime le sport alors j’ai persisté! J’ai demandé à ma mère de m’inscrire au volley ball (période Jeanne et Serge pour les plus anciens lol). J’ai bien aimé les 2 ou 3 premiers cours et puis un jour la prof nous a “appris” à nous jeter par terre pour renvoyer le ballon…Heu…Comme ça là? Sur le sol du gymnase? Faire un plat? un sploch sur mon bidon? “ok madame, au prochain cours j’essaye” … Inutile de vous dire qu’au prochain cours elle ne m’y a jamais vu..Ni aux autres d’ailleurs… J’ai essayé le judo…Mais avoir les pieds nus de mes adversaires sur la tronche ne m’a pas plus passionné que ça… Là où j’ai tenu le coup un peu plus longtemps c’est la natation, parce que j’y allais quand je voulais et je faisais ce que je voulais…Mais au bout d’un moment faire des longueurs en nage papillon m’a soulé, je ne sais pas vraiment nagé autre chose!

J’ai été au tennis, face au mur, mais là aussi ça m’a soulé, alors j’en ai joué sur game boy! J’ai été en vélo au boulot, mais passer devant le bar du village avec les mecs assis en terrasse m’a plu moyen alors j’ai arrêté (puis j’ai plus de vélo!)Ouais bah c’est pas moi hein (j’suis pas blonde mdr) mais je voulais mettre un peu de sexy dans ce post de sueur!

Y’a que le fitness que j’ai tenu longtemps et qui m’a fait kiffer grave! J’y aller beaucoup, je ne pensai qu’à ça! Avec ma sœur on en a fait des cours! Ma mère gardait les ptits et hop on y allait! J’avais presque le corps dont je rêvais (en fait quand je regarde les photos aujourd’hui je me dis que je l’avais…) Aujourd’hui encore quand j’entends certaines musiques qu’on avait en cours j’ai ce petit pincement au cœur. J’y suis allée beaucoup et longtemps. On nous connaissait à la salle hein! On avait même chacune notre prof chouchou (le mien était homo mais comme j’étais marié tant pis hein mdr!) Puis je suis tombée enceinte de bébé loup et on a déménagé dans la cambrousse et la salle est loin et la famille pour garder les titis aussi. Du coup je me suis pas inscrite dans la salle ici. J’ai essayé, y’en a une a 20 minutes. Mais j’ai pas accroché…Les groupies du prof ça me plait pas (même si je crois que ma sœur et moi on l’a été !) Y’a eu la gym au village aussi, dans la salle des fêtes. ça me plaisait bien. Jusqu’à ce que mes horaires de boulot changent et que ma maîtresse nouvelle arrive et m’épuise au point que le soir après le boulot j’ai plus la foi pour aller encore courir, sauter et faire du step (que j’adore!) et puis j’ai perdu en endurance…Et me voir revenir rouge comme une tomate à la maison ou m’entendre souffler et souffrir sur mon pauvre tapis alors qu’à côté de moi la nana est fraiche et pimpante ça me déprime! 

Je me suis fait faire un petite salle de muscu dans le garage! On a acheté un rameur, un elliptique et un banc de muscu d’occaz! Et là aussi je m’y suis mise! Musique et tout et tout…Jusqu’à ce que ça me soule d’être toute seule dans mon garage à faire toujours la même chose… L’elliptique à été vendu (dommage d’ailleurs!), le rameur plié, reste le banc de muscu sur lequel j’ai posé mon fessier ce matin pour m’y remettre, parce que comme j’aime ça je m’accroche et me dis que je vais bien trouvé un truc merde!

Je cours depuis quoi…2 semaines…Je m’accroche, mais je me demande jusqu’à quand ça va tenir..J’ai l’impression de ne pas progresser, mon souffle ne semble pas s’améliorer, mon cul est toujours mou et je ne tiens pas plus longtemps… Mais bon, j’y arriverai hein?

 

 

Et vous, où en êtes vous avec le sport?

Courir…mais après quoi?

…Ou après qui…hé bien après soi!

Nan ça va!! Partez pas! Je vais pas faire un cours de psychologie ou de morale à deux balles!! J’avais juste envie de parler de moi (sinon pourquoi un blog!! ha ha!)

La prise de conscience de moi, de qui je suis a commencé il y a un ptit moment et n’est pas encore finie, mais j’y travaille et je m’y prépare! Elle a commencé par mon esprit. Peut être que cette pseudo formation en communication non violente au boulot m’a aidé…Sûrement même…A moins que ce ne soit un bouquin…Ou l’exemple d’une Licorne qui a su devenir La Licorne…Bref, petit à petit l’idée est entrée dans mon esprit…Et c’était tellement le bronx que cette idée devrait s’appeler Indiana Jones hein! ça a commencé par le “manger mieux”, faire attention à ce que je consomme, ce que j’achète..Etc…Aujourd’hui je suis une vraie plaie pour manger! Je suis de plus en plus intransigeante… déjà que j’étais difficile, maintenant je suis carrément…chiante lol Mais je mange pas de la meeeeerde moi (Jean Pierre Koffe moment hommage lol)

Mais ça n’est pas venu comme je voulais! J’étais devenue végétarienne mais je n’osais pas le dire, d’abord parce que “bah pourquoi tu manges pas de viande? ça changera rien tu sais! La vache elle est déjà morte tu peux la bouffer maintenant!” ça me gonflait et je n’avais pas envie de me justifier…Pas encore assez d’aplomb (alors qu’aujourd’hui je sais que je n’ai pas me justifier! Ce n’est pas mon problème!) Et puis surtout je grossissais sans arrêt alors que je ne mangeait rien de mal, je ne grignotais même pas…Je me sentais grasse, grosse et moche (oui quand je me complimente j’y vais franco (de porc) moi!) Je me disais (dans ma tête) je suis la seule grosse végétarienne moi! Le bibendum du légume!Alors j’ai continuer à chercher…Où il était ce putain de déclic… J’aimais plus rien, j’appréciai plus rien! Boulot, maison, loisirs…je m’ennuyais grave! Je n’avais rien pour être malheureuse et je ne l’étais pas! Mais il me manquer quelque chose…

J’ai regardé à l’intérieur de moi à un moment je crois (ouh punaise!) et j’ai vu…J’ai eu comme un choc! C’était comme si j’avais vu un médecin et qu’il m’avait dit “Madame Calimero, vous avez une maladie incurable, il vous reste 2 mois à vivre” (tant c’est vrai en fait mouhahah) et je me suis dit “mais ouuuui! C’est ça!!!! Vivre à fond comme si tout s’arrêtait demain!!” J’ai réalisé (et il était tant…) le décès brutal de mon grand père, un malaise aau petit matin et…même pas le temps de lui dire un dernier “merci papi pour ce que tu as fais de moi”. Puis celui de ma grand mère, que j’ai vu la veille et qui s’est éteinte au petit matin, dans un souffle, comme une bougie…

Arrêter justement de courir après les autres. Courir après un père qui ne veut pas de moi, d’un idéal inaccessible…Et si je courais après moi même (vu que je cours pas vite je devrai me rattraper rapidement!)

Pour déconner chez moi je dis que je prépare la crise de la cinquantaine! (j’ai 6 ans pour tout péter!) J’ai encore quelques réglages et dossiers en attente à traiter. J’y vais à mon rythme mais je sais que je suis capable de le faire! Et que je le ferai!

Tout s’est décoincé. La perte de poids, le retour de l’énergie et l’envie de tout croquer à pleines dents! Parce que je sais! Je ne cherche plus à être aimé à tout prix..Je veux m’aimer (et pépé aussi il veut mémé!) et être fière de ce que j’accomplis même si c’est un mince progrès!

Je ne cours pas un marathon (mais j’ai toujours rêver d’en faire un alors allons savoir!) mais je pars courir avec le sourire (jvous promet) et je reviens en dansant dans mon salon parce que malgré les douleurs aux cuisses je suis heureuse de l’avoir fait et heureuse de me dire “ça c’est moi! c’est ce que je voulais!” Je l’ai fais seule et je suis contente! ma motivation c’est moi!

J’ai compris que le positif attire le positif alors je souris tout le temps (sauf les quelques moments de doutes vite balayés), je ri de tout (et de rien souvent j’avoue) et ça devient plus gai autour de moi (tant pis pour les grincheux chroniques qu’on peut pas sauver…En même temps je ne suis pas une bouée moi)

Je me colle des challenges! Avoir un cul en béton (ouais et alors?!), j’ai trouvé un concours que je veux présenter dans un an pour une reconversion pro (virage à 260°!!) et qui nécessite une condition physique et mentale au top (et j’y crois comme personne!)  mais j’en parle pas pour le moment! Mais ça ne m’empêche pas de me donner a fond dans mon boulot d’atsem parce que finalement je l’adore! (maintenant que je sais dire “non” quand on m’en demande trop!), Courir toujours plus, monter à cheval (j’ai toujours eu peur de faire souffrir le pauv’ cheval) rire encore et toujours et me regarder dans le miroir, sans faire de grimaces, en pensant “t’es pas si moche que ça” ou même “t’es belle Calimero” … Y’a plus ou moins de boulot selon mes challenges hein!

Jeudi nous sommes allés au parc avec parcours dans les arbres. Je vous jure qu’il y a un an jamais je n’aurai osé. “le filet va craquer je suis trop grosse” ou encore “tout le monde va me regarder et se foutre de moi, la petite grosse dans les arbres” hé bien là je me suis éclatée! J’ai fais des trucs que jamais j’aurai osé! J’ai eu la trouille, me suis accrochée à mon fils de 22 ans et à sa chérie (ma belle mère, cette plaie!), mais qu’est ce que j’ai ri!! J’ai fais du toboggan (me suis cramer le coude) et du toboggan dans un filet (j’ai bien crié et le futur mari de ma sœur s’est bien foutu de ma gueule) mais on a ri comme des malades!! J’ai sauté au trampoline et fait rire les poupettes de ma sœur (8 et 4 ans). J’ai été celle que je voulais être!! Et on a tous passé une journée dingue! Ptit Loup (9 ans) m’a dit, après, “maman tu m’as étonné aujourd’hui…je pensais pas que tu allais faire les hauts filets dans les arbres…Je suis fière de toi hein” Eh bien moi aussi je suis fière de moi!! J’adore qu’on me le dise hein mais me le dire de moi même putain le pied!

Quelques images choisies de la journée dans les arbres!

“Passez devant les gars! J’arrive!”

C’est ça le toboggan qui a fait crier la calimero (mais aussi ma sœur et la chérie de mon fils!) et qui nous a fait tant rire…après!

Alors voilà, j’avais juste envie de partager avec vous celle que je deviens et qui n’est qu’au début de sa sortie de coquille!! Petit poussin Calimero deviendra un beau petit canard  ou un cygne majestueux (et comme disait jean Jacques, il suffira d’un cygne hein!”)

Bon week end et n’oubliez pas de vivre!!

(ouais parce que Jhonny il a “oublié de vivre” et on sait tous comment il a fini hein…Bon ok la vanne est limite mais j’avais envie voilà!! pour ceux qu’on pas compris c’est juste parce qu’il a chanté “j’ai oublié de viiiivreeeeeeuh” )

*Attention! Ce post ne se veut pas un “fais comme ci et fais pas ça pour être comme moi” je ne suis pas donneur de leçon et je deteste ceux qui le font! Chacun fait fait fait ce qu’il lui plait plait plait! Et puis mon bonheur à moi n’est forcément pas votre bonheur a vous, chacun le trouve sous son propre sabot (c’est quoi cette phrase!) )