Qui n’a jamais entendu, depuis son plus jeune âge “tu vas pas pleurer quand même?!” ou ne s’est senti scruter, observer pour voir si la larme aller perler… Même nous, les parents on a tendance a dire a nos gamins de pas pleurer pour “n’importe quoi”. C’est pas qu’on veut pas qu’ils braillent à tout va (même si nos oreilles nous remercieront plus tard….Parce que t’as déjà vu des oreilles parler peut être toi?!) c’est juste qu’on ne veut pas les voir malheureux. Alors finalement on se protège un peu nous de leur chagrin en leur demandant de ravaler les larmes…Mais est ce que c’est bon?

Moi, par exemple (oui parce que comme c’est mon blog je parle de moi si ça vous dérange pas…puis je suis celle qui me connait le mieux non?), j’ai eu l’enfance que j’ai eu (le passé est le passé et il est passé, avalé et digéré ou vomi selon lol), mais j’ai dû garder toutes mes émotions bien enfouies! Pas faire de vagues surtout! Pleures pas Calimero, ça fait pitié là. Sois pas en colère Calimero c’est pas bien de crier et d’affirmer ce qu’on veut ou veut pas! Montre pas que tu aimes Calimero, tu vas te faire écrabouiller, c’est une faiblesse l’amour! Sois pas zen Calimero, on va te prendre pour une molassonne ou une droguée!! Fais toi discrète et toute petite Calimero (merde je fais déjà péniblement 1m55 z’allez pas me faire ça en plus quoi!) faut pas qu’on te remarque plus que les autres! Caches ton corps Calimero, on va te prendre pour une allumeuse et puis de toutes façons t’es tellement …quelconque!

Je suis restée longtemps en me présentant moi même comme une handicapée du sentiment. Y’a un moment même où je me suis dis “Calimero toi t’as pas de coeur”. (Attention je suis pas là pour me plaindre et encore moins me faire plaindre! Je suis là pour dire que tout va tellement mieux!)

Faut pas pleurer, faut pas rigoler trop fort, faut pas parler ça dérange…Bah du coup moi j’étais transparente. J’parlais pas (heureusement que j’écrivais hein!) J’étais si discrète qu’on ne connaissait même pas mon prénom (remarquez vous non plus mais c’est parce que je le veux bien hein!)

Et un jour (une femme…dont le regard vous frôle…heu pardon! ça c’est Florent Pagny c’est pas moi!) Donc un jour, j’ai enfin ouvert les yeux! Le réveil (ou l’éveil) a commencé il y a un peu plus d’un an. Je me suis aperçu que rire fort ne fait pas fuir, au contraire! Que j’ai droit de faire la couillonne sans passer pour une conne! Que parler aux gens enrichissait les relations sociales (les quoi?!)

Alors j’ai tenté d’autres trucs! J’ai été un peu plus femme…Oui parce que mes amis, je trouvais que le mot femme ne me correspondait même pas!! Encore aujourd’hui ça me fait un ptit truc quand je l’écris oh! Je ne suis pas passée pour une allumeuse ou une chaudasse…Personne ne m’a jamais dit “Oh Calimero change de tenue parce que là, t’es vraiment trop grosse pour ça!” En même temps je fais gaffe à ce que je met hein…Et puis je suis pas sûre qu’on me dirait ça…Mais en même temps jm’en fous! J’ai dis ce que je pensai, quand j’ai mal, quand j’ai peur, quand j’aime, quand j’aime pas, quand je sais pas…

Le réveil de ma force (star wars a eu le sien, j’ai le mien et toc) a commencé et croyez moi il n’est pas prêt de s’arrêter!

Vous voyez, chaque année nous allons aux carrières de lumières aux Baux de Provence. Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’une carrière de chéplukoi, dans laquelle ils diffusent sur les murs et les sols des œuvres de peintres, le tout en musique. C’est magnifique, le thème change chaque année, et je veux y aller a chaque fois. L’art me touche (musique, écriture, dessin etc etc) et dans cet endroit, je sais que je vais être touchée en plein cœur. La musique, le son qu’il s’en dégage, et les peintures me mettent les larmes c’est systématique…L’année De Vinci et les peintres de la renaissance a été la “pire” émotionnellement! Si je n’avais pas craint les regards (je n’avais pas encore amorcé le réveil) j’aurai pleuré comme une gamine! J’ai pleuré mais retenu les sanglots…ça c’était De Vinci et les maitres de la renaissance. C’était en 2015

Cette année j’y suis allée sereine en me disant que si je devais pleurer, sangloter ou chialer comme une merdeuse je me gênerai pas! Que j’allais pas me brider pour les autres, me gâcher mon plaisir ou masquer mes émotions…De toutes façons, objectivement, personne ne regarde personne…En quand bien même, jm’en fous! Aujourd’hui je pleure devant un film si je veux (ça m’est arrivé y’a pas longtemps et c’est dramatique je sais plus lequel mdr), une chanson, un compliment, un bouquin! Si j’ai envie de pleurer je pleure et pis c’est tout quoi! Je ne retiens plus rien!! Ouverture des vannes!! (et j’ai 40 balais de retard d’émotions alors faites gaffe!)

ça n’a pas été aussi intense que De Vinci, donc j’ai pas chialer lol (je pleure quand même pas pour rien hein!) dommage j’avais envie moi! Je voulais tester mon nouveau pouvoir! A un moment, oui j’avais les larmes aux yeux…la boule dans la gorge…ça doit remonter de mes origines Espagnole en entendant un air de flamenco. Mais bon, j’ai pas vécu l’émotion tant attendue!

Mais c’est pas grave! Ce que je sais aujourd’hui c’est que j’ai le droit de pleurer, de rire fort, rire aux éclats, rire aux larmes, de dire j’aime, j’aime pas, je veux, je veux pas, parles moi, tais toi, je me sens belle, je me trouve moche, je m’aime etc etc

Laissez parler vos émotions les amis, c’est tellement bon!! ça fait du bien!! Et même si ça dérange eh bien c’est eux que ça dérange, c’est leur problème, à eux de le gérer! Nous on va bien! On vit!!

Pleure si t’es triste, si t’es trop heureux, si t’es ému, surpris…. Vis les émotions, y’en a des tas et ça rends vivant! Oui oui, jvous jure! Dites le a vos enfants! On se laisse aller les amis! Laisser aller! C’est comme ça qu’on nous, qu’on vous aime! (si c’est pas comme ça c’est qu’on n’est pas entourés des bonnes personnes!) Et la vie est trop courte pour ne pas vivre pleinement ce que l’on ressent!