…Ou après qui…hé bien après soi!

Nan ça va!! Partez pas! Je vais pas faire un cours de psychologie ou de morale à deux balles!! J’avais juste envie de parler de moi (sinon pourquoi un blog!! ha ha!)

La prise de conscience de moi, de qui je suis a commencé il y a un ptit moment et n’est pas encore finie, mais j’y travaille et je m’y prépare! Elle a commencé par mon esprit. Peut être que cette pseudo formation en communication non violente au boulot m’a aidé…Sûrement même…A moins que ce ne soit un bouquin…Ou l’exemple d’une Licorne qui a su devenir La Licorne…Bref, petit à petit l’idée est entrée dans mon esprit…Et c’était tellement le bronx que cette idée devrait s’appeler Indiana Jones hein! ça a commencé par le “manger mieux”, faire attention à ce que je consomme, ce que j’achète..Etc…Aujourd’hui je suis une vraie plaie pour manger! Je suis de plus en plus intransigeante… déjà que j’étais difficile, maintenant je suis carrément…chiante lol Mais je mange pas de la meeeeerde moi (Jean Pierre Koffe moment hommage lol)

Mais ça n’est pas venu comme je voulais! J’étais devenue végétarienne mais je n’osais pas le dire, d’abord parce que “bah pourquoi tu manges pas de viande? ça changera rien tu sais! La vache elle est déjà morte tu peux la bouffer maintenant!” ça me gonflait et je n’avais pas envie de me justifier…Pas encore assez d’aplomb (alors qu’aujourd’hui je sais que je n’ai pas me justifier! Ce n’est pas mon problème!) Et puis surtout je grossissais sans arrêt alors que je ne mangeait rien de mal, je ne grignotais même pas…Je me sentais grasse, grosse et moche (oui quand je me complimente j’y vais franco (de porc) moi!) Je me disais (dans ma tête) je suis la seule grosse végétarienne moi! Le bibendum du légume!Alors j’ai continuer à chercher…Où il était ce putain de déclic… J’aimais plus rien, j’appréciai plus rien! Boulot, maison, loisirs…je m’ennuyais grave! Je n’avais rien pour être malheureuse et je ne l’étais pas! Mais il me manquer quelque chose…

J’ai regardé à l’intérieur de moi à un moment je crois (ouh punaise!) et j’ai vu…J’ai eu comme un choc! C’était comme si j’avais vu un médecin et qu’il m’avait dit “Madame Calimero, vous avez une maladie incurable, il vous reste 2 mois à vivre” (tant c’est vrai en fait mouhahah) et je me suis dit “mais ouuuui! C’est ça!!!! Vivre à fond comme si tout s’arrêtait demain!!” J’ai réalisé (et il était tant…) le décès brutal de mon grand père, un malaise aau petit matin et…même pas le temps de lui dire un dernier “merci papi pour ce que tu as fais de moi”. Puis celui de ma grand mère, que j’ai vu la veille et qui s’est éteinte au petit matin, dans un souffle, comme une bougie…

Arrêter justement de courir après les autres. Courir après un père qui ne veut pas de moi, d’un idéal inaccessible…Et si je courais après moi même (vu que je cours pas vite je devrai me rattraper rapidement!)

Pour déconner chez moi je dis que je prépare la crise de la cinquantaine! (j’ai 6 ans pour tout péter!) J’ai encore quelques réglages et dossiers en attente à traiter. J’y vais à mon rythme mais je sais que je suis capable de le faire! Et que je le ferai!

Tout s’est décoincé. La perte de poids, le retour de l’énergie et l’envie de tout croquer à pleines dents! Parce que je sais! Je ne cherche plus à être aimé à tout prix..Je veux m’aimer (et pépé aussi il veut mémé!) et être fière de ce que j’accomplis même si c’est un mince progrès!

Je ne cours pas un marathon (mais j’ai toujours rêver d’en faire un alors allons savoir!) mais je pars courir avec le sourire (jvous promet) et je reviens en dansant dans mon salon parce que malgré les douleurs aux cuisses je suis heureuse de l’avoir fait et heureuse de me dire “ça c’est moi! c’est ce que je voulais!” Je l’ai fais seule et je suis contente! ma motivation c’est moi!

J’ai compris que le positif attire le positif alors je souris tout le temps (sauf les quelques moments de doutes vite balayés), je ri de tout (et de rien souvent j’avoue) et ça devient plus gai autour de moi (tant pis pour les grincheux chroniques qu’on peut pas sauver…En même temps je ne suis pas une bouée moi)

Je me colle des challenges! Avoir un cul en béton (ouais et alors?!), j’ai trouvé un concours que je veux présenter dans un an pour une reconversion pro (virage à 260°!!) et qui nécessite une condition physique et mentale au top (et j’y crois comme personne!)  mais j’en parle pas pour le moment! Mais ça ne m’empêche pas de me donner a fond dans mon boulot d’atsem parce que finalement je l’adore! (maintenant que je sais dire “non” quand on m’en demande trop!), Courir toujours plus, monter à cheval (j’ai toujours eu peur de faire souffrir le pauv’ cheval) rire encore et toujours et me regarder dans le miroir, sans faire de grimaces, en pensant “t’es pas si moche que ça” ou même “t’es belle Calimero” … Y’a plus ou moins de boulot selon mes challenges hein!

Jeudi nous sommes allés au parc avec parcours dans les arbres. Je vous jure qu’il y a un an jamais je n’aurai osé. “le filet va craquer je suis trop grosse” ou encore “tout le monde va me regarder et se foutre de moi, la petite grosse dans les arbres” hé bien là je me suis éclatée! J’ai fais des trucs que jamais j’aurai osé! J’ai eu la trouille, me suis accrochée à mon fils de 22 ans et à sa chérie (ma belle mère, cette plaie!), mais qu’est ce que j’ai ri!! J’ai fais du toboggan (me suis cramer le coude) et du toboggan dans un filet (j’ai bien crié et le futur mari de ma sœur s’est bien foutu de ma gueule) mais on a ri comme des malades!! J’ai sauté au trampoline et fait rire les poupettes de ma sœur (8 et 4 ans). J’ai été celle que je voulais être!! Et on a tous passé une journée dingue! Ptit Loup (9 ans) m’a dit, après, “maman tu m’as étonné aujourd’hui…je pensais pas que tu allais faire les hauts filets dans les arbres…Je suis fière de toi hein” Eh bien moi aussi je suis fière de moi!! J’adore qu’on me le dise hein mais me le dire de moi même putain le pied!

Quelques images choisies de la journée dans les arbres!

“Passez devant les gars! J’arrive!”

C’est ça le toboggan qui a fait crier la calimero (mais aussi ma sœur et la chérie de mon fils!) et qui nous a fait tant rire…après!

Alors voilà, j’avais juste envie de partager avec vous celle que je deviens et qui n’est qu’au début de sa sortie de coquille!! Petit poussin Calimero deviendra un beau petit canard  ou un cygne majestueux (et comme disait jean Jacques, il suffira d’un cygne hein!”)

Bon week end et n’oubliez pas de vivre!!

(ouais parce que Jhonny il a “oublié de vivre” et on sait tous comment il a fini hein…Bon ok la vanne est limite mais j’avais envie voilà!! pour ceux qu’on pas compris c’est juste parce qu’il a chanté “j’ai oublié de viiiivreeeeeeuh” )

*Attention! Ce post ne se veut pas un “fais comme ci et fais pas ça pour être comme moi” je ne suis pas donneur de leçon et je deteste ceux qui le font! Chacun fait fait fait ce qu’il lui plait plait plait! Et puis mon bonheur à moi n’est forcément pas votre bonheur a vous, chacun le trouve sous son propre sabot (c’est quoi cette phrase!) )