Le petit concert dans la prairie

Au départ j’avais pas l’intention d’en faire un article, puis quelques détails cocasses me sont revenus en tête, alors pourquoi pas te raconter ?

Hier soir donc, nous étions de concert. Hoshi (“la marinière” et compagnie), c’était le deuxième pour p’tit loup (cet été on est allés voir Big Flo et Oli et on a bien déliré tous les deux!) et le premier pour nous dans cette salle-là.

Perdue au milieu des vignes et des champs d’olivier, la salle n’est pas spécialement grande vue de l’extérieur…mais vue de l’intérieur non plus à vrai dire ! Pas de place assise, tout le monde debout ou accoudé au bar, car oui, il y a un bar dans la salle. Soda et compagnie, mais aussi, et surtout, verre de bière, coupe de vin blanc ou rosé et coupe de champagne.

Contrairement aux concerts auxquels j’ai assisté jusque-là, celui-ci avait des faux airs de Garden party bobo chic dans la pairie. Oui, c’est un nouveau concept (très personnel) mélange de soirée Garden party pour le côté madame bon chic bon genre sur talons hauts, brushing lissé de dingue (alors que moi j’avais mal aux pieds avec mes baskets et que mes cheveux ont bien sentis l’humidité et s’en sont donné à cœur joie pour frisoter dans tous les sens !), et de bobo chic pour le côté mecs chics avec écharpe sur les épaules, barbes de 3 jours hyper maitrisée et toujours leur putain de cheveux collés au crane (alors que les miens…bref ! on a compris !).

Je ne me suis pas senti vraiment à ma place au milieu de ces gens en fait, mais bon, j’étais pas venue pour eux moi…N’empêche, quel « plaisir » d’observer et d’écouter ces gens !

Oh j’oubliais ! en plus du bar, il y avait à l’extérieur de la salle, un food truck. Bon là, j’avoue que voir des bobos chis bouffer des frites bien grassouilles avec les doigts ça me rendait dingue, « mais Bernaaaard, où vais-je essuyer mes doigts gras ? » …Avant de constater que…dans les cornets de frites du food truck il y a avait…Des minis fourchettes en plastiques pour pas que madaaaame ne se graisse ses petits doigts délicats !! Même pas les doigts ils auront de gras ces cons !!

Pas écolo les fourchettes en plastique hein. Jte rassure (ou pas) pas écolo non plus les bobos…certain, ils ne se gênaient même pas pour poser frites et boissons sur les enceintes dans la salle (pas les femmes enceintes hein ! les trucs pour le son !), et becqueter transquilou comme s’ils avaient posé ça sur la table du salon quoi « Rooooger, ne met pas tes coudes sur l’enceinte s’il te plait » et pire encore, pour laisser leur déchet partout !! Ils devaient avoir peur de se salir les mains en touchant les poubelles…

Avant que le concert commence, j’avais repéré, par la fenêtre de la salle, un joli petit olivier, éclairé par un spot au sol. J’attendais que la bonne lumière arrive pour le prendre en photo… Au fil de la soirée, quand il m’a semblé que c’était bon, j’ai regardé par la fenêtre…Mais impossible de prendre ma photo…Des feignasses cradasses avaient largué verres, cornets de frites et autres déchets sur la fenêtre…. Plus de vue sur le bel olivier…(j’ai pris une photo d’un autre olivier plus tard, et ailleurs)

Bref, j’étais venue pour te parler du concert ! Alors on était super bien devant, mais quand on n’est pas grand on est vite…Super mal devant ! A moins d’être collés à la scène y’a toujours un plus grand qui vient gâcher ta vue hein… Avant que ça commence, une rouge décolorée (non, pas une rousse, ses cheveux étaient rouges !) s’adresse à Ptit Loup « Alors ? Tu aimes Hoshi toi ? » heu… « bah oui » qu’il a répondu ptit loup…En même temps…A moins d’aimer baigner dans la foule pour sentir les dessous de bras des autres ou d’avoir été obligé de venir avec moi, je ne vois pas très bien pourquoi il serait venu loulou… « ouais comme ma mère a prévu de picoler c’est moi qui vais conduire »…Mais bon, dire ça à 10 ans c’est pas très crédible…Quoi que, vue la question que la rouge a posé, elle aurai pu y croire… Et cette conne…Heu dame, pardon ! Continue « tu veux te mettre devant moi ? Tu y verras mieux » Mon fils, pas sauvage mais presque refuse, alors, se voulant aimable, la dame rouge toute souriante ajoute « Ta maman peut venir aussi, vue sa taille, ça ne devrait pas trop me gêner » Oooh mais elle est trop aimable la dinde peinturlurée !! Je lui souri de toutes mes dents,(en rêvant de péter les siennes) la remercie aussi aimablement qu’elle « non ça ira, je vois très bien là » C’est pas vrai hein ! mais je m’en fous ! Non mais oh !! Avec le recul je me dis que j’aurai dû accepter et faire exprès de sauter devant elle toute la soirée pour lui montrer que je suis peut être petite mais j’ai du rebond ! (elle aurait vu….et pas vu…vu…et pas vu…boing boing !) Ou alors j’aurai demandé à Ptit loup de me postillonner dessus pour que mes cheveux frisotent au point de ressembler à la crinière des jackson five ! (mates à traver des cheveux pas décolorés tiens !)

Oh y’a pas eu que la rouge ! Y’a aussi eu une blondasse, coupe de champ’ à la main qui me passe devant et s’arrête pile devant moi…Elle faisait facilement une tête de plus que moi ! Le concert n’avait pas commencé et elle n’était là que pour papoter avec une copine mais moi j’avais pas forcément envie de mater son grand dos !! (Ni d’entendre ses glousseries de grande blonde qui a commencé à picoler) Je ne sais pas pourquoi mais quand elle est repassée devant moi j’ai eu envie de tendre ma jambe « oups bah alors ! vous avez chu ! » Plus tard dans la soirée elle est repassé avec sa coupe et un cornet de frites à fourchettes et là j’avoue que je me suis dit que j’aurai dû baver sur le sol pour qu’elle glisse wizzzz ! « oh bah alors ! faites attention ça glisse un peu par ici »

A la fin du concert, très sympa, tout ce beau monde est resté un peu. Les coupes de vins ont fini en bouteilles. Ouais c’est la première fois qu’on voyait des bouteilles de vins chics à un concert avec des gens même pas bourrés ! Ils sont forts ces snobs alors ! Nous on est repartis, ptit loup ravi, moi avec la voix usée d’avoir crié (pas dans les oreilles d’une blonde ou d’une rouge mais tant pis !) et on s’est arrêté sur une aire d’autoroute pour boire un coup…A notre hauteur !

 

 

Mouligasse en chef

Ma maitresse n’est pas là, j’ai eu un remplaçant lundi.

Quand mes collègues l’ont vu arrivé, elles se sont marrés les garces (c’est amical hein !).

On l’a toutes eu au moins une fois celui-là, et on en a toute gardé un souvenir…particulier…

Chez ma copine de grande section il lui a taillé tous les crayons, et il a terminé le travail des élèves pour aller plus vite…

Chez ma copine des moyens il s’est tapé un roupillon pendant un temps calme dans la classe…Si si !

Et moi l’année dernière quand il est venu une journée, il m’a chanté (mal) du Johnny … J’avais une Marie dans la classe, donc dès qu’elle venait lui demander un truc, ou dès qu’il lui demandait un truc, on avait droit à « oh Marie, si tu savais… » … Inutile de te dire qu’à la fin de la journée j’avais envie que Marie se cache pour qu’il se taise !! Mais lui il a adoré sa journée ! Il a ri à chaque fois qu’il sortait son bout de chanson…

Donc, le voilà de retour, lui et son sourire niais…Oh il n’est pas méchant (manquerai plus qu’il morde), mais sans méchanceté, je l’ai surnommé « mouligasse en chef » Parce qu’en plus d’avoir un humour de gags pas drôles à répétition, il est mou de chez mou !! Il est tellement mou que les enfants ne le suivent pas, ne l’entendent même pas…tu me diras lui non plus il ne les entend pas…Et joyeux bordel dans la classe ce jour-là !! Et malgré ses lunettes cul de bouteille il ne les voit pas non plus…Même quand ils se mettent debout sur le banc pendant le regroupement face à lui…

Ça a commencé dès sa prise de parole en classe. Il a fait l’appel…Et là…Bien que nous ne soyons que 19 ce jour-là en classe, il en a compté 23…Normal, quand il donnait un prénom tout le monde parlait de tout et de rien, donc lui, il prenait ça pour un « présent ». Il les a quand même comptés pour confirmer son chiffre… « ah tiens…19… » Vilaine que je suis, je suis restée le nez dans mes cahiers, il va se débrouiller va ! Refaire l’appel, se rendre compte de sa bêtise ou faire appel à moi…Mais non…Il prend le cahier et note « bon, vous êtes 23 » Alors là quand même je parle :

« – Non, ils sont 19

-Ok 23…

Je me lève et m’approche, au cas où….

-Ils sont 19

Et il referme le cahier et dit, sans provocation ni humour

-Voilà, 23 ! »

A partir de là j’ai arrêté de lutter hein…J’aurai pu, au retour de récré, lui faire le plan foireux « mon dieu ils ne sont plus que 19 !!!! On a perdu 4 élèves en cours de récréation !!!! » ça l’aurai occupé pour la journée ! Mais bon, franchement, j’ai du boulot et il ne me donnait pas envie de m’amuser…

Par contre lui, il avait très envie de s’amuser… Il a mis les enfants en ateliers libres. J’ai sorti de la pâte à modeler (oui parce que du coloriage pour tous ça n’a pas trop plu…), il a mis des coloriages partout, et les enfants faisaient et allaient où ils voulaient…Bruyamment…se disputant, souvent, se tapant dessus (j’intervenais je te rassure hein ! j’ai une conscience pro…), gribouillant partout…Je m’en suis rendu compte le soir, certains avaient écrit sur les chaises, chose qu’ils ne font jamais !

Et lui ? Eh bien, tout d’abord il est allé s’asseoir à la table de la pâte à modeler…Pour les surveiller ? non…Pour jouer avec eux ? non…Pour jouer seul !! Si si !! D’abord il s’est mis au bout de la table, donc loin des titis, il a pris une boule de pâte, un rouleau et il parlait seul (oui !) il parlait dans sa barbe (qu’il n’a pas, il aurai plutôt des lèvres molles et baveuses tu vois !) et le voilà qu’il joue avec sa pâte à modeler « je fais un gâteau, un gâteau à la pistache parce qu’il est vert hihi… » Heureusement qu’aucun gosse n’est venu lui piquer le rouleau pour étaler sa pâte, il aurait été foutu de me faire une grosse colère et pourquoi pas de se faire pipi dessus !

Après, comme les enfants hein, quand la pâte à modeler l’a soulé il est allé faire autre chose… Un collier de perles…puis fouiller la classe…Tout ça sans regarder ni même voir les enfants… De temps en temps quand il y en avait un qui criait trop fort, embêté par un autre, il disait, dans le vide, « oh hé…Faites pas trop de bruit hein » Sa voix trainante ne dépassait pas les hurlements des gamins, mais il l’avait dit, donc pour lui c’était fait, le silence était là…Où ? je ne sais pas, mais au moins dans ses oreilles à lui !

Quand cette journée interminable (et minable) s’est finie, les enfants se sont habillés pour partir à la maison. En ce moment ils sont dans la période « caca boudin ». Ils adorent, ils se traitent de caca boudin et c’est l’insulte suprême pour celui visé ! On coupe court à ce genre de petit jeu normalement, et ça cesse…Jusqu’à ce qu’ils se retrouvent en récré ou qu’ils le chuchotent tout bas dans le rang. Mais on joue le jeu, on n’entend pas toujours…C’est mieux de se faire traiter de caca boudin que de grosse merde hein !

Et là, alors que j’essayais tant bien que mal de les calmer (je te raconte même pas dans quel état d’excitation on les a rendu aux parents ce soir là !), il arrive et rigolant et dit aux gamins :

« Caca boudin ? ha ha ! C’est vous les cacas boudins !! » et le voilà qu’il se comporte comme un gamin de 3 ans « toi t’es un caca boudin ahah et toi aussi t’es un caca boudin ahah » Je te jure qu’il y a certains enfants qui m’ont regardé, ne sachant pas si finalement, comme le maître il le fait, on n’aurait pas le droit…et certain, jte jure, du haut de leur 4 ans, je les ai vu poser un regard désespéré sur le genre adulte….

Enfin heureusement, il n’était là que pour un jour ! Sinon j’aurai dû lui préparer des activités pour la semaine, histoire de l’occuper quoi ! Ou alors j’aurai changé sa couleur de pâte à modeler pour qu’il me fasse un gâteau au chocolat au lieu de la pistache… En tout cas, lui il a kiffé sa journée en maternelle…Il a même voulu faire la sieste, mais j’ai refusé ! Je suis sure qu’il ronfle en plus !

Bienvenue sur la lune…

« Aujourd’hui, avec les enfants, Calimero tu vas fabriquer du sable de lune ! »

Avoue que c’est vendeur, dit comme ça, avec le sourire limite hystérique en plus ! (oui ça existe ok !) C’est tellement poétique « sable de lune »…

Je te rassure, la poésie ne m’a pas tenu en haleine bien longtemps, parce que, quand le mot « sable » apparait en maternelle ça signifie : classe ressemblant à une île…Mais pas à une île déserte avec cocotier et tout et tout !! Elle n’a rien de désert et d’idyllique l’île du sable en maternelle ! Non, à la rigueur se serai plutôt l’île aux enfants tu vois…Celui qui dit que Casimir c’est moi je le transforme en gloubi boulga ok ?! Bien !

Le sable de lune, c’est, en quelque sorte, ce que l’on trouve en commerce sous le nom de sable magique. Un sable qui garde la forme de ce que tu veux…ouais enfin, si tu veux savoir ce que c’est vas voir sur internet parce que je suis nulle en explications moi !

Quand maitresse m’a donné la recette du fameux sable j’ai pas flippé…ouais je sais… je suis naïve hein… On a pastouillé, on a trituré, mélangé et le sable est né ! On a lavé nos mains (et ne me demande pas pourquoi je leur ai fait se laver les mains après avoir fabriqué le sable…pour retourner jouer au sable…parce que…je sais pas !) Et hop ! On a joué !

On a mis des ptits jouets dedans pour transvaser, former, déplacer…Débordé oups ! un petit peu à côté…beaucoup à côté…passionnément à côté…à la folie (de l’atsem) à coté !! Y’en avait partout…Sur la table et par terre !! Puis comme il t’aime le sable de lune bah il s’accroche partout !! Sur les fringues, dans les cheveux, mélangé à la morve (pas la mienne je te rassure !) et sous les semelles !! Ce qui fait que tu en mets vraiment partout partout !! C’est simple, ce n’est plus une classe, c’est une lune !! (Sable de lune…tu suis ?)

Pas graaaave ! Positive attitude en toutes circonstances, super atsem sort son balai magique (ouais on met de la magie où on veut hein) Alors je balaye, je ramasse et je jette ! (mais pas assez pour qu’il n’en reste plus pour les enfants… à croire que ça se régénère cette connerie !)

L’histoire pourrait s’arrêter là non ? bah non ! Parce que je ne t’ai pas dit avec quoi on fabrique ce sable de lune ! C’est simple qu’elle a dit maitresse (qui ne fait pas le ménage, elle !!) Il faut juste 2 pots de farine et ½ pot d’huile ! Tu malaxe et hop fly me to the moon ! Et là, je te le donne en mille ! Quand t’as balayé la farine par terre, il te reste…Il te reste ? Le gras !!!! (L’huile quoi ! Au cas où…) Alors oui, ça sent un peu la frite (comme tes doigts d’ailleurs, malgré le lavage intensif !!) mais ça c’est rien…comparé au beau sol bien glissant que t’as en classe !! ça glisse !! ça glisse pour eux, mais ça glisse pour toi !! Et tu penses à Sting « waling on the moon », t’aime moins la chanson du coup ! T’as l’air un peu couillonne à marcher les pieds bien à plat (c’est peut-être à cause de cette démarche que ça s’appelle sable de lune…ah ah ah en apesanteuuur !) pour pas te viander dans la friture ! (Ça me fait penser à la pub végétaline des années 80 ! Les belles frites sexys qui plongent dans l’huile, ça te parle ? Hum…Sauf que si je tombe en classe j’aurai pas, il me semble l’allure de la frite sexy moi !!)

C’est simple, depuis ce matin ma classe c’est Holiday on sable de lune !  Manque plus que les patins !

En tout cas moi je vous le dis, si le sable sur la lune il est comme ça, pas étonnant que personne n’y reste !! fizzzzzzz !

De l’autre côté de l’ecran

On commencé par se laisser des commentaires, se trouver des points communs, on s’envoie des messages privés et de fil en aiguille on se dit « bah tiens ! et si on se rencontrait en vrai ! » surtout que là, on habite à 40 minutes de voiture l’une de l’autre hein !

Mais bon, moi je suis un peu une dégonflée tu vois ! Enfin, disons que si tu m’envoie un message et me dis « je suis sur Toulon, on se boit un café sur le port ensemble maintenant ! ?» bah c’est parfait !! Parce que ma mécanique cérébrale n’aura pas le temps de se mettre en route !! Pas le temps pour un scénario catastrophe !! Quoi que, le temps du trajet, je peux tout à fait le faire hein !! Mais disons que je n’aurai pas le temps de penser aux éventuelles catastrophes qui pourraient arriver, et de trouver une excuse bidon pour ne pas y aller (bien que, j’ai promis que je ne me dégonflerai plus quand je dirai oui…Oui ! Mais bon…)

Quoi qu’il en soit, ce genre de truc c’est pas vraiment faisable ! Parce que quand même, faut un minimum d’organisation…Alors depuis dimanche, avec Chris on a planifié ! Ce sera mercredi après-midi…

 Je dois t’avouer que depuis dimanche, je n’y pense pas ! Faut pas, je sais que je ne dois pas penser ! Pas de scénario… ça m’a un peu plus travaillé du ciboulot la veille (j’ai rien foutu de ma journée … à part le concours d’aquarelle avec Ptit Loup qui m’a bien pris le chou !!) Je me posai des questions du genre « qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui dire » et si elle me trouve ennuyeuse à souhait… et si elle n’a qu’une hâte c’est de partir à peine elle me voit…et si…

Et quand j’ai mis deux plombes à me préparer ce matin, comme si j’avais un rdv amoureux là, je me suis dit :

Stop ! J’arrête d’y penser ! Balance le cerveau en mode “lobotomie activée” (mais pas trop quand même hein!)

En début d’après-midi j’ai pris mon ptit loup et ma petite voiture et en route vers l’infini et au-delà…heu non ! Vers l’inconnue ! (j’allais quand même pas rencontré Buzz l’eclair!)

Et à vrai dire, c’est de la voiture au bar où nous devions nous retrouver que j’ai cogité gravissime… Y’avait quoi, 10 minutes le long du joli de port de Toulon à traverser, hé bien ça m’a suffi…

Quelqu’un est passé à côté de moi en criant…et le bouton “lobotomie” a sauté…Et si elle parlait comme ça, en hurlant elle aussi, façon vendeuse de poissons à la criée sur le port de Marseille (oui je sais on est à Toulon et alors ?!)

« oh bonne mère !! Fan des chichoules! Calimero putain con ! » bien haut et bien fort… Et si elle sent pas bon de la bouche et qu’elle me parle en me postillonnant dessus !!! Et si elle est franco de porc (ou de port…de Toulon ah ah !) et qu’elle me dit « oh putaing cong ! Calimero t’es rigolote quand t’écris mais en vrai t’es chiante heing ! »  Ou encore « tu retouches tes photos non ? Parce que t’es franchement plus laide en vrai ! Puis pousses toi, t’es tellement large que tu me fais de l’ombre dis!!»

Et tu vas rire, sur le chemin je regardais les mecs seuls assis en terrasse…Et si en fait, c’était un fake !! Si Chris c’était un mec !!!!! Oui mais y’a des photos d’elle sur son insta quand même…Oui mais si…C’est un pervers le gars !!! Pour attirer les femmes il fait croire que c’est lui-même une femme !!! Oh merdouillette !!! Ouais…A un moment, tout proche de l’arrivée on a été nombreux dans ma tête, j’avoue !

Et puis, soulagement de la mort qui tue, de loin, je reconnais sa chevelure !! Ce n’est pas un homme (non ! il n’a pas poussé le vice jusqu’à mettre une perruque !!) et elle est souriante, comme sur ses photos ! Et elle sent super bon et même pas elle me crache dessus quand elle parle !!

Et je ne sais pas comment t’expliquer mais dès qu’on a commencé à parler, j’ai eu l’impression qu’on se connaissais déjà et qu’on se voyait comme ça, comme tout le monde, pour un café en terrasse, juste parce qu’il fait beau ! C’était naturel ! Et sincèrement fort agréable !

On a bu notre café, parlé de nous, de ptit loup, ptit loup a parlé, on a ri, on a souri, on a dit beaucoup de « ah ouais moi aussi !! » Même nos genoux sont détraqués pareil, c’est dire!

Non, je plaisante, nous ne sommes pas restés très longtemps ensemble, parce que ptit loup lui, des bonnes femmes qui parlent c’est pas son truc (va falloir t’habituer mon fils…un jour, ça te servira surement !!) Mais le trop peu de temps qu’on a passé ensemble c’était chouette !!

On est allées faire un tour à la fnac, forcément, et là, par contre, j’ai un peu eu l’impression qu’elle me disait des trucs d’un autre monde ! Elle lit des romans et livres qui font du bien au moral, donc dans son rayon, les noms d’auteurs pour moi c’était de l’hébreu ! Elle a dû ressentir pareil quand on a fait une escale à mon rayon polar thriller…Et, en tant que psychoteuse incontrôlable que je suis, je serai surement parti à sa place, quand ptit loup m’a fait dire quel livre j’avais acheté dernièrement « les chroniques d’un médecin légiste »…

On s’est quittés en milieu d’après-midi, on a encore papoté longtemps en se disant au revoir, alors que ptit loup trépignait « bon on y va ! » et on s’est promis de se revoir !

En tout cas ça a confirmé et renforcé quelque chose de bon !

Bon, maintenant que je suis rodée, je rencontre qui ? Histoire de m’inventer de nouveaux scénarios et plans machiavéliques !

ça me fait une belle jambe!

Je suis un peu déglinguée…attends attends ! T’emballes pas je parle physiquement ok ! Pff !! J’ai un genou un peu étrange (oui ok y’a pas que le genou mais là, on parle de ça ok !). ça doit faire bien 6 ans ou bien plus (j ai pas de mémoire ok !) que mon genou droit, sans raison aucune, et sans que je saches à quel moment, se bloque ! Hop verouillé position plié ! J’ai une technique pour le décoincer, je déplace ma rotule, ou plutôt je la replace et crac il se décoince ! J’avoue que parfois, à l’école, les gamins me regardent étrangement…quant aux adultes j’ai parfois des « bouhhh » ou des « beurkk » (je parle toujours du genou ok !) Mais je vis avec…Surtout que, quand j’en ai parlé aux docs que j’ai consultés (même un spécialiste !) on m’a dit « bah non, y’a rien » Donc, si j’ai rien, bah je cherche plus ! Je remets en place et le jour où je n’y arriverai pas on me trouvera peut-être un truc…ou pas !

Sauf que quand j’ai eu la visite médicale du travail la doc a halluciné ! Et a demandé à me revoir dans un an avec de vrais résultats, de vraies réponses données par de vrai toubibs…(j’aime pô les médecins !)

Alors je vais voir ma généraliste, je prends rdv avec un chirurgien du genou (tant qu’à faire !). Mais avant ce rdv (jeudi…) je dois faire une radio (fait !) et une irm…

La radio dit des trucs que je ne comprends pas, et l’irm c’était ce matin…Et c’est de ça qu’on va parler (enfin que je vais écrire surtout !)

Alors la veille déjà ça me travaille…Je m’occupe pour ne pas me faire les scenarios catastrophes dans la tête. Mais le soir je me met en condition ! Petite épilation méticuleuse des jambes, au cas où le manipulateur radio me toucherai la guibole ! Histoire qu’il ne fasse pas « aïe ! fallait pas venir avec vos cactus madame » ou pire, imagine pour l’IRM le gars il voit ma jambe poilue en gros plan sur son écran derrière « hé Mireille ! viens voir !! J’ai Poillasse Girl dans la cabine » ou pire du pire, le toubib sort « désolée madame, nous n’avons pas pu pratiquer l’examen, la densité de vos poils nous empêche d’accéder à l’intérieur…Nous ne sommes pas équipés pour pratiquer des scanner dans la forêt amazonienne ! » Ouais…je t’avais prévenu…le scénario cata quoi…

Puis le lendemain, faut choisir la tenue ! Bon déjà je me lève très tôt (pour un samedi de vacances) parce que j’ai pris le rdv de 8h15 à quasi 1 heure de chez moi (pourquoi faire simple ?) Alors que tout le monde dort je fais gaffe à ce que je mets… Pas de chaussettes licorne, ça fait enfantin, j’ai 44 piges merde ! J’opte pour les autres…

Pas de string (ça ferai chaudasse du fessier un peu), mais attention, ne pas tomber dans le piège de la culotte en coton a inscription « et mon cul c’est du poulet ? » sur les fesses (j’en ai pas des comme ça hein ! c’est pour rire !) j’opte pour la bleue et blanche à p’tits pois (jte montre pas, tu n’en mourras pas !). Pull assez long pour cacher le bidon quand je vais me retrouver sans pantalon. OK. Hop en route.

Je chante à tue-tête dans ma bagnole, histoire de ne pas penser (et parce que j’ai envie aussi !) et arrive 15 minutes avant à l’hôpital !

« Bonjour, j’ai rdv à 8h15 au nom de Calimero » (t’as compris que j’ai changé mon nom là ! je ne m’appelle pas vraiment calimero hein) Et là…elle me trouve pas !!! Bah non, pas de Calimero…Enfin si ! Elle en a 2 mais pas avec mon prénom…ni ce jour-là… (oui parce que tous les Calimero n’ont pas pris le même rdv que moi hein ! C’est pas le calimero’s day) Oh pétard mais je vais où alors moi ?

« Vous avez dû prendre le rdv sur la clinique, pas chez nous » merdouiiiiiiilllle !! C’est à 5 minutes de l’hôpital. Je remercie la dame et part en courant récupérer ma voiture ! C’est drôle, en général on court vers l’hôpital (enfin si on peut !!) et moi je cours dans le sens inverse ! Bagnole ! Parking ! Secrétariat « bonjour j’ai rdv à 8h15 pour une IRM » (enfin j’espère…) et la secrétaire (qui aurai dû chanter dans sa bagnole, ça l’aurai réveillé !) me dit « ah c’est pas là…(oh putain !!) c’est l’entrée derrière le bâtiment ! » Et hop, je cours (encore !) mais pas trop, histoire de pouvoir parler à la secrétaire hein ! « Bonjour j’ai rdv….blablabla »suspens insoutenable alors qu’elle regarde sur l’ordi « oui… » aaaaahh !! Elle me file un formulaire. Taille (petite) Poids (ça te regarde ?) opérations (de math c’est tout) appareils dentaires ou auditifs (non, moi j’ai que celui à raclette !) et hop, je m’assoie et j’attends que monsieur le manipulateur radio (qui va mater mes chaussettes) vienne me chercher… Y’a pas foule à observer…Bah perdu (encore !) c’est madame ! Elle me fait rentrer dans une mini cabine, me demande si j’ai des appareils auditifs ou dentaires (oh ! hé ! si elle me demande ma taille et mon poids je la frappe !), me demande de juste lever mon pantalon, elle va venir me chercher….

Et là, l’attente dans ce cagibi est interminable. T’es là, en chaussettes, à te dire que peut être tu devrais ouvrir la porte pour lui dire que t’es prête… « ‘scusez moi…ça y est !! » nan, ça fait un peu gamin qu’a fini de faire caca et qui t’appelle pour essuyer les fesses…Alors j’attends…en espérant qu’elle n’ait pas décidé que c’était l’heure de la pause café…

La porte s’ouvre. « allez-y » super…Mais où ? Elle reste derrière moi et me dis « allez y »… J’arrive finalement devant la table, je m’allonge et bloque mon genou dans une sorte de gouttière. Et là…tu ne vas pas le croire… Mes oreilles se tendent comme un string !! Oui !!!! ça tire vers le bas !! Ce sont mes boucles d’oreilles !!!! Aimantées par l’appareil !!! J’avais envie de rire, mais pas trop hein ! J’essayer de retirer les boucles sans les lâcher vraiment pour pas qu’elles se collent sur l’appareil et que des étoiles apparaissent sur mon IRM !! Et je pense à mon piercing !! Nom de Zeus j’ai pas envie de me retrouver la langue coller à l’appareil moi « hééé madahe…é collé la lanhe ! » Mais la dame me dit que ça ne risque rien (ouais bah je flippe quand même ) elle me dit que ça va faire du bruit donc elle me colle un casque avec de la musique sur les oreilles…Y’en a pour 15 minutes. Jte promet je chante pas comme dans ma voiture (c’est bon hein ! me suis assez fait remarqué !) Et bien entendu les gros bruits ils viennent entre deux chansons, quand y’a justement pas de musique !! Puis à un moment y’a Shallow de Lady Gaga et Bradley Cooper ! La chanson magnifique et romantique par excellence et toi, t’es là, avec ton genou à l’air, ta charlotte et papier sur la tête (ouais je te l’avais pas dis ça !) et ta culotte à p’tits pois et tu te dis que là, si Bradley Cooper arrive bah t’es au top du glamour quoi….Bon en même temps qu’est ce qu’il foutrait là Bradley ! Pff

Voilà, c’est fini, tu peux te rhabiller ! Pas de résultats avant lundi. Tu remets tes boucles, tu ravales ta fierté et tu te casses ! A lundi hein !

Et le pire, c’est que c’est pas fini !! Jeudi t’as rdv avec le spé, qui est un homme (boudiou) qui va obligatoirement te tripoter le genou (et tu vas prier pour ne pas avoir oublié un vieux poil rebelle qui traine), qui va te poser des questions « depuis quand ça vous fait ça ? » auxquelles ta mémoire sera incapable de répondre…Et espérer qu’il ne te dises pas « hé ben madame, vous les poteaux qui vous font office de jambes, pas étonnant que vos genoux ne supportent pas hein » ! Bon, en même temps, vu tous les cours d’aquagym que j’ai dans les pattes, je pense être capable de lui faire un coup de pied circulaire avec mes cuisses musclées paf !